ABORIGINAL TENT EMBASSY le 26/01/1972 à CAMBERRA

Publié le par rouzic-aborigeneries

            La tente Ambassade des Aborigènes                Aboriginal Tent EmbassyDSC04000.JPG

   (détail du tableau "la restitution")

 Le 26 janvier 1972 une centaine de missions diplomatiques étrangères sont en visite dans la capitale Australienne Camberra à l'occasion de la cérémonie de l'AUSTRALIAN DAY qui se célèbre chaque 26 janvier. C'est la date anniversaire de l'arrivée des premiers colons et en même temps celle du début des catastrophes pour les Aborigènes, pout eux c'est LE JOUR DE L'INVASION.

     En ce jour de fête, toutes les délégations sont réunies au Parlement. Au même moment un groupe d'Aborigènes en profitent pour construire et installer  leur "tente ambassade" sur la pelouse de l'ancien parlement en réponse au refus du gouverneur Mac Mahon de reconnaître leurs droits sur leurs terres coutumières. Un feu y brulera en permanence...

     Cet événement aura un impact médiatique énorme, c'est une initiative uniquement des noirs Aborigènes, face au gouvernement Australien et devant toutes les délégations étrangères, "ils déclaraient pour la première fois à l'échelon national qu'il n'était plus question de se laisser marcher sur les pieds."(Roberta Sykes)

     C'est une modeste baraque (et quelques tentes), mais elle symbolise en même temps un grand moment de la lutte Aborigène pour exister vraiment. La tente ambassade renforce leur image de citoyens sans nation propre, d'étrangers sur leur terre millénaire !

     Cette construction des Aborigènes est extrêmement mal vue par une très grande partie des australiens et, évidemment dérangeante pour le gouvernement. En février 72 une délégation de cette Ambassade présente une liste de demandes dont:

-création d'un état Territoire du Nord

-droit de propriété sur leurs terres des réserves

-préservation des sites sacrés

-compensation financière pour leurs terres confisquées et non restituables

     Toutes les demandes furent rejetées et, en prime, l'ambassade est démontée et huit Aborigènes sont arrêtés en juillet 72!

     En octobre 73 après un sit-in sur les marches du parlement le premier ministre Gough Whitlam accepte de rencontrer les 70 manifestants Aborigènes.

     En mai 74 elle est détruite pa une tempête puis reconstruite. A plusieurs reprises elle est détruite puis ré-établie, jusqu'en92 où elle devient permanente. Le drapeau est toujours hissé depuis le début et le feu continue à brûler.

     En 95 elle devient site classé au Natural Héritage Trust.

     En 2003 elle est totalement détruite par un incendie criminel et tous les documents et archives accumulés depuis 72 sont perdues. Mais encore une fois, elle sera reconstruite.

     40 ans après sa création le souvenir de cette ambassade est toujours un symbole aussi fort, Julia Gilard 1er ministre en a fait les frais le 26 janvier 2012 où lors d'une cérémonie de l'Autralian Day elle refusa de recevoir un groupe d'Aborigènes mécontents de son discours incitant à tourner la page au sujet de l'ambassade. Dans sa fuite, malgré ses gardes du corps elle y a perdu...une chaussure.

                                                                       Yves Rouzic   (avec l'aide de Wikipédia)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article