La terre est un être vivant 9

Publié le par rouzic-aborigeneries

LA TERRE EST UN ËTRE VIVANT 9

 

Le fruit de toutes ces recherches a débouché sur le système MORA, qui avait déjà 11 ans d'existence au moment du congrès en 1985.

 

Deux chercheurs indépendants allemands, Franz Morell médecin, acupuncteur, homéopathe, et spécialiste en bioélectronique et Erich Rasche ingénieur électronicien décident en 77 de construire des appareils selon les principes découverts par leurs prédécesseurs : communication cellulaire par ondes électromagnétiques générées par les cellules elles mêmes, et conception biophysique de la maladie. En 1979 le système fonctionne et prendra le nom de MORA, deux premières lettres du nom de leur concepteur

L'appareil MORA est un outil de diagnostic et de rééquilibrage extrêmement précis.

 

Ce système utilise un électroacupuncteur mis au point par deux chercheurs, R.Voll médecin allemand et A. Konnen ingénieur luxembourgeois. Cet appareil permet de mesurer la résistivité des points d'acupuncture. Ils mettent au point une échelle de valeurs toujours d'actualité, 50 étant le chiffre d'équilibre(100k ohms), au-dessus le point est trop chargé, en dessous il est en manque. Muriel, Camille et moi avons expérimenté cette sonde électrode qui permet en tout début de séance de mesurer tous les méridiens pour ensuite les ramener vers 50 s'ils en sont trop éloignés. L'appareil fait une sorte de bilan de santé énergétique des méridiens mais aussi permet de les rééquiliber plus rapidement qu'en accupuncture classique.

 

Ces points sont testés sur les doigts des mains et des pieds, et en particulier aux extrémités. Ils correspondent à des méridiens classiques (gros intestin, poumons, rate-pancreas...) et 8 méridiens supplémentaires découverts par Morell (allergie, tissus lymphatique, peau, système nerveux...). L'appareil est relié à un ordinateur et pour chaque doigt vous voyez en direct sur l'écran le bilan de santé des organes correspondants aux méridiens. Par une élecrtode retour, dans la foulée, les points non en équilibres vont être corrigés.

 

 

Voilà comment ça se passe : chaque point testé envoi des ondes électomagnétiques vers l'appareil, si elles sont par exemple au-dessus de 60 (c'est donc une onde pathologique), l'appareil va restituer au point testé la même onde mais en opposition de phase. Ces ondes sont des sinusoïdes.Une onde inversée est la même, mais décalée de 180°, quand l'une est au maximum l'autre est au minimum, les deux ondes sont ainsi symétriques par rapport à un axe horizontal et elles s'annulent. Une expérience musicale permet de vivre cela parait-il, deux instruments à cordes absolument identiques jouant la même note en opposition de phase s'annulent, si vous êtes au milieu vous n'entendez rien.

Avec un oscilloscope l'expérience est aussi visible, vous voyez les deux sinusoïdes l'une au dessus de l'autre, et quand l'oscilloscope additionne les deux, les deux ondes se sont annulées, il ne reste que le silence d'une droite horizontale !(j'ai vu des vidéos de cette expérience).

 

On reteste le même point qui à chaque fois va se rapprocher de la mesure 50. En quelques allers retours, l'équilibre sera retrouvé.

 

Le traitement de base peut se terminer par une exploration de même type dans la bouche pour repérer d'éventuels problèmes électromagnétiques dus aux amalgames dentaires ou aux prothèses.

 

Dans la deuxième partie de la séance, le patient est relié à l'appareil par l'intermédiaire d'une sonde en laiton ou en or, tenue dans la main ou sous les pieds. L'appareil Mora possède en mémoire les valeurs électromagnétiques de milliers de produits et remèdes regroupés par famille. L'appareil va balayer toutes ces fréquences et, s'il y a résonnace avec certaines cellules du patient, le thérapeute va agir en conséquence. Par exemple en envoyant l'onde de fréquence inversée qui va annuler l'onde pathologique et ainsi court-circuiter le bavardage cellulaire nocif provoqué par les ondes pathologiques du patient.

 

Avec queques exemples précis, nous y verrons plus clair.

Jean-Marie Danze a eu le cas d'une petite fille de son village qui en 24h s'est couverte d'eczéma, à cette époque le système Mora n'était pas encore au point, mais en tant qu'homéopathe posant des questions, il a pensé allergie au lait, par intuition. Les parents lui ont dit qu'ils avaient changé de lait car c'était plus simple de le prendre en grande surface plutôt qu'à la ferme. Jean-Marie Danze qui connaissait la ferme leur a dit de reprendre le lait comme avant, 24h après tout était fini. Ce n'était pas le lait qui était le coupable, mais plutôt les antibiotiques et les pesticides des fourrages des gros élevages industriels ! Le coupable n'est pas toujours là où on le croit. Comme ce patient qui réagit fortement au valium pour ses allergies et qui s'étonne, n'en ayant jamais pris...oui, mais, juste avant de monter dans les camions, les porcs reçoivent leurs doses de valium pour être tranquille durant le voyage. Même chose pour les veaux où l'on retrouve dans leur viande des bêtabloquants...La sensibilité de chacun est différente, les uns ne vont jamais réagir, d'autres ne réagiront que beaucoup pus tard, quand la dose acceptable pour cette personne sera dépassée. J'en ai fait le constat pour un eczéma important il y a 4 ans, le système Mora a trouvé immédiatement les coupables : E 251 et E 252, deux conservateurs que l'on trouve principalement en charcuterie dont je suis un gros consommateur depuis mon enfance(nos voisins étaient charcutiers). Quelques changements alimentaires et une solution homéopathique ciblée et faite sur place en ionisant de l'eau à la bonne fréquence inversée de ces additifs, permettent de solutionner le problème.

 

Le système Mora permet de retrouver ainsi les coupables, parfois très anciens, responsables de dérèglements de toute sorte qui influent sur la santé des humains, par exemple les traces de vaccination !

Les animaux réagissent très bien à Mora et ce n'est pas eux qui peuvent influencer le vétérinaire en leur racontant leur bilan de santé, leurs petits malheurs ou coup de blues!

 

Il faut aussi souligner que le système Mora agit en prévention. Morell et d'autes ont prouvé que les perturbations de communications cellulaires de l'organisme précédaient nettement, la future pathologie. Un petit bilan de temps en temps permet éventuellement de soigner avant qu'il n'y ait trop de dégats.

 

En conclusion de sa conférence Jean-Marie Danze ajoutera succintement faute de temps quelques réflexions.

 

On est avec ce système, qui se perfectionne sans cesse, un peu limite pour prouver des faits scientifiques, faute d'instruments de mesure assez précis et fiables. Les progrès en sciences appliquées, en technologie sont toujours en décalage sur la recherche scientifique fondamentale. Rappelez vous Gurwitsh qui découvre en 1926 la communication cellulaire portée par des ondes ultraviolettes...mais qui n'a pas les instruments pour le prouver et qui a été pris pour un fumiste.

Plus récemment ( je rappelle que je raconte un congrès de 1985), une ingénieure météorologiste Mme Capel-Boute, plus sectaire qu'un jésuite dira JM danze qui la connait, a publié un article sur: L'eau comme un récepteur de l'information environnementale. Elle a eu de nombreux détracteurs car ses mesures sont tellement limites...pourtant toutes ses expériences étaient reproductibles. Il rappelle aussi les détracteurs de Benvéniste, des scientifiques lui ont envoyé des prestigitateurs pour le confondre et prouver qu'il était un falsificateur, la science ne s'honore pas dans cette histoire comme le dit Jean-Marie Danze!

 

Ces chercheurs d'avant garde que nous a présenté Jean-Marie Danze, ont proposé des concepts si nouveaux que les instances médicales règnantes étaient incapables de comprendre, ils ont bafoué leur honnêteté scientifique, ils ont fait preuve de tièdeur, d'étroitesse de champ de conscience, voire d'obscurantisme. Ces découvertes étaient aussi une catastrophe pour l'économie, surtout pour l'industrie chimico-médicale, elles ont été combattues pour ça. Pour ces principales raisons la France est restée très en retard s par rapport à d'autres pays européens, l'Allemagne et ses autres voisins en particulier, mais aussi les USA et même la Russie malgré une économie à bout de souffle.

Il y a aussi la desinformation par les médias je pense entre autre à Michel Cymès, toubib cathodique et boulimique(dixit Ouest France), qui nous fait toujours rire, mais qui est très mauvais joueur dès qu'il a à parler de médecines alternatives ou d'autres sujets qui osent sortir du BCBG médical.

Désinformation au plus haut niveau comme le prouve par exemple la lutte contre une revue médicale tout public mais extêmement bien documentée sur des sujets pointus et d'avant garde . Elle est très gênante pour le monde médical et pharmaceutique, elle réagit très tôt devant les scandales médicaux ou écologiques, trop tôt !

Cette revue est tirée à 80000 exemplaires dont une bonne part d'abonnés. Elle subit sans cesse des pressions ministérielles telles, qu'elle est obligée de changer de nom ! Cinq fois depuis 1997, en ce moment elle se nomme : principes de santé. Elle s'intéresse de très près à ses lecteurs, leur répond et aborde tous les sujets médicaux, environnementaux, avec une grande largeur d'esprit, comme celle qui règnait à Clermont Ferrand le 1er et 2 octobre 1985 pour ce génial congrès : LA TERRE EST UN ÊTRE VIVANT

Yves Rouzic avril 2012    (vous pouvez trouver les 4 premiers  articles sur: laplumeetlecoquelicot.over-blog.fr)

 

J'ajouterai aujourd'hui 18 décembre 2015 que d'énormes progrès sont en cours, en particulier avec le système HFC qui propose de nomreux outils : soins téléphoniques, techniques papier, les granules fractals et aussi les soins manuels en direct ou à distance. Tout cela dans le prolongement de la mémoire de l'eau et des premières expériences de tranfert d'informations biologiques à distance que Benvéniste avait expérimenté...Je rappelle aussi que le professeur Montagnier qui avait fortement combattu Benvéniste a publiquement reconnu, plusieurs années après,  qu'il avait raison. Le statut de grand chercheur nobellisé de Montagnier lui permet de cautionner les nouvelles pistes de rétablissement de la santé, sans se faire épingler par le conseil de l'ordre à la botte de l'industrie pharmaceutique !

J'ai expérimenté sur moi le système HFC évoqué plus haut dès janvier 2012 avec succès, puis sur mes proches. Du coup depuis juin 2012 je suis en formation continue dans cette voie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article